Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 septembre 2022 1 05 /09 /septembre /2022 15:16
Visites guidées, conférences, concerts...
Vendredi 16 septembre
20h30 Valognes : Conférence d’Y. Murie « Les Nus-Pieds en Normandie ». RV. Hôtel Grandval-Caligny (32 rue des Religieuses).
20h30 Valognes :  
Concert de l’Orchestre régional de Normandie
(Œuvres J.S. Bach et G.P. Telemann) précédé d’une
RV. Eglise de l’ancienne abbaye bénédictine royale, actuel hôpital 1 rue du 8 mai (libre et gratuit)
Samedi 17 septembre
10h30 Valognes : Visite guidée du fonds ancien de la médiathèque J. de Laillier. RV. sur place

10h à 18h : Visites guidées de l'église Saint-Pierre d'Huberville par l'association de sauvegarde du patrimoine d'Huberville. RV. sur place

11h Bricquebec : Chasse au trésor au château pour les enfants de 4 à 10 ans. RV. OT, Place Ste-Anne
11h Bricquebec : Visite guidée du château médiéval. RV. sur place
11h Valognes : Visite guidée « les Neiges d’antan ; à la recherche des femmes du Petit Versailles Normand ». RV. Place du château (panneau lumineux)
14h30 Valognes : Visite guidée du fonds ancien de la médiathèque J. de Laillier. RV. sur place
14h30 Rauville-la-Bigot : Visite guidée du Manoir de la Chesnée. RV. parking de la mairie (déplacements au château en véhicules individuels)
15h St-Sauveur-le-Vicomte : Visite guidée du château médiéval. RV. cour du château
15h St-Sauveur-le-Vicomte : Chasse au trésor au château médiéval pour les enfants de 4 à 10 ans. RV. cour du château
15h et 16h30 Bricquebec : Visite guidée du château médiéval. RV. cour du château
16h Négreville : Visite guidée du village (église, pont, puits, maisons anciennes, moulin de la ville…). RV. parking de l’église
17h St-Sauveur-le-Vicomte : Visite guidée de l’Abbaye Ste Marie-Madeleine Postel. RV. sur place (porche de l’abbaye)
18h Valognes : Visite/conférence nature et culture de l’église et du cimetière d’Alleaume, avec Action Biodiversité Nature TEDD. RV. rue du Bourg-fleury
19h St-Sauveur-le-Vicomte :
Concert de l’ensemble BaroKentin
(Œuvres de Telemann, Guignon, Valentini, Royer, Leclair...),
RV. Eglise St-Jean Baptiste (libre et gratuit) 
20h30 Valognes : Conférence de Julien Sapori sur « Le Rideau Cramoisi » de Barbey d’Aurevilly. RV. Hôtel Grandval-Caligny (32 rue des Religieuses).
 
Dimanche 18 septembre
11h St-Sauveur-le-Vicomte : Visite guidée « La Reconstruction de St-Sauveur-le-Vicomte ». RV. cour du château
11h Bricquebec : Visite guidée du château médiéval. RV. sur place, cour du château
11h Bricquebec : Chasse au trésor au château médiéval pour les enfants de 4 à 10 ans. RV. OT, place Ste-Anne
14h30 Valognes : Visite guidée d’Alauna la Romaine, avec l’association Agglomération Antique d’Alauna. RV. parking de la piscine, rue P. de Coubertin.
15h et 16h30 Bricquebec : Visite guidée du château médiéval. RV. sur place, cour du château 
14h30 Rocheville/ St-Martin-le-Hébert :
Balade du patrimoine avec les ânes du Cotentin
Depuis Rocheville jusqu'à la Cour de St-Martin-le-Hébert
Familles et enfants jusqu'à 10 ans (env. 3 km/durée env. 2h30).
Goûter au manoir R.V. église de Rocheville
Sur réservation au 02 33 95 01 26
15h et 17h St-Sauveur-le-Vicomte : Visite guidée du château médiéval. RV. sur place, dans la cour du château
16h30 Valognes : visite guidée de l’ancienne abbaye bénédictine royale. RV. parking de l’hôpital, 1 Rue du 8 Mai 
17h Golleville :
Concert du Trio Ernest
(Œuvres de Brahms, Lili Boulanger, Schumann)
RV. Eglise Saint-Martin
Ensemble du programme en accès libre et gratuit
(sauf indications contraires)
  • Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin
  • 21, rue du Grand-Moulin/ 50700 Valognes
  • Tel. 02 33 95 01 26
  • http://closducotentin.over-blog.fr/
Musées et lieux de visites
BRICQUEBEC et environs
Chapelle Sainte-Anne – (Hameau Ste-Anne) : Visites libres de la chapelle de l’ancien ermitage Sam/Dim de 10h à 18h. Sam soir illuminations et concert de chorale.
Château médiéval : Visites guidées. Sam/Dim 11h, 15h et 16h30. Chasse au trésor pour les 4-10 ans, Dim 11h
La Cour de St-Martin-le-Hébert : Visites commentées. Parking dans l’allée. 4€ /adulte, 2€ /-18 ans, Sam 14h-18h/Dim 14h-17h
Manoir Sainte-Suzanne de Sottevast - (Chemin de l’Abbaye) : Visite de la chapelle, exposition de peintures, gravures et artisanat, conférence (Sam 16h) contes normands (Dim 16h) et apéro concert (Sam/Dim 17h).
 
SAINT-SAUVEUR-LE-VICOMTE et environs
Musée J. Barbey d’Aurevilly – (64 rue Bottin Desylles) : Collection liée à la mémoire de l’écrivain normand, dans sa maison familiale. Sam/Dim 13h à 18h.
Château médiéval : Visites guidées. Sam 15h /Dim 15h et 17h. Chasse au trésor pour les 4-10 ans, Sam 15h.
VALOGNES
Hôtel Grandval-Caligny – (32 rue des Religieuses) : Sam/Dim de 10h à 12h et de 14h30 à 18h (visite chaque ½ heure, participation libre en soutien aux Printemps de Grandval-Caligny).
Hôtel de Beaumont – (11, rue Barbey d’Aurevilly) : Visites guidées les Sam/Dim 10h30 à 12h et de 14h30 jusqu’à 18h30 (fermeture de la billetterie à 17h30 – tarif réduit).
Musée régional du Cidre - (Rue du Petit Versailles) : Visite libre du musée et de l’exposition « Sauvons les abeilles ». Sam/Dim 14h à 18h15.
Bibliothèque municipale J. de Laillier – (25 rue H. Cornat) : Visites commentées du fonds ancien avec expo de manuscrits médiévaux et ouvrages des XVe et XVIe s. Sam 10h30 et 14h30

 

  • Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin
  • 21, rue du Grand-Moulin/ 50700 Valognes
  • Tel. 02 33 95 01 26
  • http://closducotentin.over-blog.fr/
églises accessibles en visite libre
CANTON DE BRICQUEBEC
ND de Magneville : Sam/Dim 10h à 18h
ND de Rauville-la-Bigot : Dim 10h à 17h
St-Siméon de l’Etang-Bertrand : Sam/Dim 9h à 18h
St-Pierre de Négreville : Sam/Dim 10h à 18h
St-Ermeland de Sottevast : Sam/Dim 10h à 17h30
St- Pierre/St-Paul de Rocheville : Sam/Dim 10h à 18h
St-Pair de Morville : Sam/Dim 10h à 20h
CANTON DE SAINT-SAUVEUR-LE-VICOMTE
St-Florent de Besneville : Sam/Dim 9h à 18h
St-Pierre de Biniville : Sam/Dim 10h à 18h
Ste-Marguerite de La Bonneville : Sam/Dim 10h à 17h
ND d’Orglandes : Sam/Dim 9h à 17h
St-Martin de Golleville : Sam/Dim de 10h à 18h
St-Jean-B. de St-Sauveur-le-Vte : Sam 10h à 18h Dim 14h à 18h
St-Sébastien d’Hautteville-Bocage :  Sam/Dim 8h à 20h
St-Georges de Néhou : Sam/Dim 10h à 18h
Eglise de St-Jacques de Néhou : Sam/Dim 10h à 18h
St-Laurent de Rauville-la-Place : Sam/Dim 10h à 18h
Eglise de Ste-Colombe : Sam/Dim 10h à 18h
CANTON DE VALOGNES
St-Georges de Colomby : Sam/Dim 8h à 19h

St-Pierre d'Huberville : Samedi de 10h à 18h (+ visites guidées)

St-Eloi de Lieusaint : Sam/Dim 10h à 18h
Eglise de St-Joseph : Sam/Dim 9h30 à 17h
ND de Tamerville : Sam/Dim 9h à 18h
St-Martin de Montaigu-la-Brisette : Sam/Dim 10h à 18h
St-Malo de Valognes : Sam/Dim 9h à 19h
Valognes, ND d’Alleaume : Sam/Dim 9h à 19h
Valognes, église de l’ancienne Abbaye bénédictine royale (actuel hôpital), Sam 14h à 17h
St-Georges d’Yvetot-Bocage : Sam/Dim de 9h à 18h

 

  • Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin
  • 21, rue du Grand-Moulin/ 50700 Valognes
  • Tel. 02 33 95 01 26
  • http://closducotentin.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
26 août 2022 5 26 /08 /août /2022 14:33

Le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose, le mardi 30 août prochain, une visite guidée consacrée à « La Chapelle Saint-Clair et la Cour de Rauville-la-Place ».

La chapelle Saint-Clair de Rauville a remplacé un sanctuaire plus ancien, antérieurement voué à sainte Anastasie. Le culte de saint Clair, un ermite venu de Grand-Bretagne, était largement diffusé en Cotentin, où la population lui prêtait en particulier le pouvoir de guérir les maladies des yeux. L’eau de la petite fontaine située derrière la chapelle était jadis réputée pour ses vertus curatives. La foire de la Saint-Clair, célébrée le 18 juillet, donnait lieu à de grandes loueries de personnel agricole.

La Cour de Rauville-la-Place, fief chevalier dépendant du château de Néhou, fut jadis la propriété des familles de Clamorgan et du Hecquet. Elle offre un bel exemple de manoir médiéval mis au goût du jour à la fin de la Renaissance. A la façade sud, agrémentée de fenêtres de comble à œils de bœuf et de grandes baies à meneaux coiffées de frontons triangulaires répond, côté nord, une élévation plus austère, avec tour d'escalier de plan rectangulaire. L’édifice donne ainsi à lire une évolution représentative des mutations architecturales qui se sont opérées dans les manoirs du Cotentin entre la fin du Moyen-âge et le règne de Louis XIII.

Le rendez-vous est fixé à 15h00, à la chapelle Saint-Clair de Rauville-la-Place.

Tarif = 4€ /adulte, 2€ /étudiant, gratuit pour les moins de 18 ans et pour les habitants de la commune.

Partager cet article
Repost0
26 août 2022 5 26 /08 /août /2022 14:01
Dans le cadre du cycle des Dimanches du Patrimoine, le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose, ce dimanche 28 août une visite guidée consacrée à  "Bricquebec vu par les peintres".
J.S. Cotman, Le Château de Bricquebec, 1818
Le 22 juillet 1818 l’artiste et archéologue anglais John Sell Cotman, à l'occasion d'un séjour en Cotentin chez son ami Charles de Gerville, réalisait une très belle vue romantique du château de Bricquebec. Participant de l’engouement naissant de ses contemporains pour les vestiges du Moyen-âge, il inaugurait ainsi la riche tradition picturale de la petite "Cité du Donjon". Beaucoup d’autres artistes à sa suite (A. Maugendre, E. Sagot, T. Dumoncel, G. Bouet...) s’essaieront à l'exercice, laissant pour la postérité de précieux témoignages sur l’aspect ancien du château médiéval. André Mare (1885-1932), artiste de renom et contributeur du cubisme, ainsi que la peintre et décoratrice Yvonne-Jean Haffen (1895-1993) apportent au siècle suivant un regard plus stylisé, d'une moindre précision archéologique.  
L. Goubert, Le Marché de Bricquebec, le matin. Vers 1920.
La ville est aussi figurée au début du XXe siècle par un « enfant du pays », le cherbourgeois Lucien Goubert (1887-1964), qui établi son atelier à Bricquebec entre 1914 à 1920, et croise dans sa pratique artistique les impressions du photographe aux traits du dessinateur. Ses vues animées du marché de Bricquebec côtoient d’autres thèmes d’inspiration, tels que les paysages de chemins bocagers ou les intérieurs habités des vieilles demeures du Cotentin. Avec une verve supérieure, Michel Adrien Servant (1885-1949) s’attache à mettre en scène les paysans sur le marché, affairés à leurs transactions. Même Georges Leduc (1906-1968),  artiste hanté au style expressionniste, en vient à apaiser son trait et sa palette pour figurer, aux jours de foire, les bonnes gens du canton. Nombre d’autres artistes talentueux, tels K. Iwamura, M. Folliot, Tilly et le regretté Radugot, ont continué ces dernières années à entretenir la fortune artistique de la belle Cité du donjon.

 

Philippe Gaudrot, dit Radugot, Vue de Bricquebec 
S’aidant de reproductions et suivant un itinéraire choisi, la guide conférencière s’efforcera de restituer aux visiteurs la richesse admirable de cet héritage.
 
Le rendez-vous est fixé à 17h, devant l’Office de tourisme, place Sainte-Anne.
4 € pour les adultes, 2 € pour les étudiants.
Gratuit pour les moins de 18 ans et les personnes sans emploi.
Partager cet article
Repost0
19 août 2022 5 19 /08 /août /2022 17:52
Dimanche 21 août prochain, le Pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin propose une visite guidée intitulée : « Libération et Reconstruction de Saint-Sauveur-le-Vicomte ».
Après une évocation des combats de la Libération de Saint-Sauveur-le-Vicomte par les troupes américaines, le 16 juin 1944, la guide évoquera, en partant du pont rétabli sur la rivière d'Ouve, le programme de la Reconstruction de la commune, qui en ressort détruite à environ 60%.
Conçu par l'architecte Olivier Lahalle, le plan d'urbanisme s'est surtout attaché à remanier la voirie du bourg, autour d'îlots, et à redéfinir les espaces publics en dégageant les abords du château. Ses anciens fossés étaient en effet occupés avant-guerre par un front de constructions tandis que l'édifice abritait un hospice et le musée Barbey d'Aurevilly. Au-delà de la restauration des bâtiments réparables (dont l'église, paroissiale, dotée de vitraux créés par Paul Bony, collaborateur de Braque, Chagall ou Matisse), la Reconstruction a d'abord porté sur les logements privés et les commerces.
Certains sont rétablis de façon discontinue, sous la forme parfois de maisons bourgeoises isolées, retirées de la rue. Mais les plus nombreux sont réunis en  îlots linéaires ou fermés, spécialement aux abords du château où l'architecture est la plus soignée. Il faut aussi rebâtir la plupart des édifices publics : mairie, hospice, gendarmerie, musée, haras, perception... Les chantiers de l'hospice et du « groupe municipal » sont les plus marquants.
 
La visite débute à 17h, rendez-vous dans la cour du château.
Les tarifs sont de 4 € pour les adultes, 2 € pour les étudiants et les personnes sans emploi.
Gratuit – 18 ans et pour les habitants de Saint-Sauveur-le-Vicomte.
 
Contact (en semaine) :
Pays d’art et d’histoire
Tél. : 02.33.95.01.26
Partager cet article
Repost0
19 août 2022 5 19 /08 /août /2022 17:28
Ce jeudi 25 août à 18h30, en clôture d’un cycle estival consacré à l’histoire des paysages de notre presqu’île, le Pays d’art et d’histoire propose une conférence richement illustrée intitulée : « Une histoire des bourgs du Cotentin »

Un marché à Montebourg, dessin de K. Bazot, 2021

L'héritage des bourgs fondés durant le Moyen-âge dessine encore largement la carte des petites villes rurales - anciens chefs-lieux de canton - du Cotentin contemporain. Leur géographie conditionne toujours la manière dont nous vivons et nous déplaçons pour faire nos courses, conduire les enfants au collège, nous rendre au gymnase ou à la piscine...
Comment ces bourgs sont-ils apparus et qui a décidé de leur création ? De quoi vivaient leurs habitants et quelles étaient leurs activités quotidiennes ? Le conférencier (J. Deshayes) s’efforcera de répondre à ces questions en évoquant tour à tour quelques villes ducales d’origine antique (Valognes, Cherbourg, Sainte-Mère-Eglise...) les bourgs « castraux » nés à l’ombre des châteaux-forts (Bricquebec, Saint-Sauveur-le-Vicomte, Barneville...) et les bourgs « abbatiaux », contrôlés par de puissantes communautés religieuses (Montebourg, Les Pieux, Quettehou...). Il en présentera les caractéristiques et les principaux équipements, dont les halles de marché, les tribunaux, les ponts et les commerces.

Vue de Valognes avant la destruction du château médiéval, gravure sur bois, XVIIe siècle

 

Cette conférence se tiendra à partir de 18h30 à l’hôtel Dieu de Valognes.

Durée d’environ 1 h15.

Accès libre et gratuit.

Partager cet article
Repost0
17 août 2022 3 17 /08 /août /2022 12:17
Dans le cadre du cycle des visites "A l’Ombre des Clochers" de l’été 2022, le Pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin propose, le mardi 23 août prochain, une visite guidée consacrée à l’église de Golleville et le château du Quesnoy ».
Site attesté d’une ancienne nécropole mérovingienne, l’église Saint-Martin de Golleville se signale par la richesse de son mobilier et de sa statuaire. Elle possède de remarquables fonts baptismaux romans ornés d’un serpent et de motifs géométriques, ainsi qu’un exceptionnel rouet liturgique à clochettes, qui a suscité jadis d’acadabrantes interprétations symboliques. Son retable restauré et son groupe sculpté de « Saint Martin le Ferré » font également l’intérêt de cette église.
L’histoire du château du Quesnoy est documentée depuis l’époque ducale, lorsque les seigneurs du lieu devaient, en temps de guerre, fournir « un homme armé d’une coiffe et d’une cotte de fer » pour la garde du château de Néhou. Le domaine seigneurial s’étendait sur de vaste zones de marais, formés de prairies et de rosières. En 1781, lors de sa vente par François-Charles Lefèvre du Quesnoy, la « maison de maître ou château » venait tout juste  d’être « rebâtie à la moderne ».
 
La visite guidée débutera à 15h00. Rendez-vous devant l’ église de Golleville.
 Les tarifs sont de 4 € pour les adultes, 2 € pour les étudiants.
Gratuit pour les habitants de Golleville, les moins de 18 ans et les personnes sans emploi
 
Renseignements : Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin (en semaine)
Tél : 02.33.95.01.26/ Email : pah.clos.cotentin@wanadoo.fr
Partager cet article
Repost0
8 août 2022 1 08 /08 /août /2022 12:14
Dans le cadre du cycle de visites « A l’ombre des clochers », le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose, ce mardi 16 août, une visite guidée consacrée à « L’église Saint-Grégoire de Saussemesnil et le prieuré de Saint-Martin-à-l'If ».
L’église Saint-Grégoire de Saussemesnil présente une silhouette caractéristique des petits sanctuaires ruraux du Cotentin, avec son plan en croix latine et sa tour de clocher à bâtière, qui émerge parmi les arbres. Plusieurs chapiteaux sculptés et quelques modillons à masques grimaçants attestent l’origine romane de l’édifice, qui fut ensuite augmenté de chapelles et enrichi de plusieurs statues et reliefs dignes d’intérêt. La restauration menée après la dernière guerre a été menée sous la conduite du curé, l’abbé Pierre Lerroussel, qui a confié à son propre père la création de sculptures d’inspiration médiévale, particulièrement variées et expressives. A la suite de l’église, la découverte de l’ancien prieuré Saint-Martin à l'If permettra d’évoquer l’héritage des petits ermitages forestiers qui jalonnaient jadis les immenses forêts du Cotentin.
 
La visite débutera à 15h00
Rendez-vous à l’église de Sauxmesnil.
Les tarifs sont de 4 € pour les adultes, 1,50 € pour les étudiants.
Gratuit pour les moins de 18 ans et les habitants de la commune.
Renseignements : Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin (en semaine).
Tél : 02.33.95.01.26/ Email : pah.clos.cotentin@lecotentin.fr

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
8 août 2022 1 08 /08 /août /2022 12:04
Dimanche 14 août prochain, le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose une visite guidée de « Valognes au siècle des Lumières ».
Le XVIIIe siècle fut pour Valognes une époque particulièrement fastueuse en ce qui concerne la construction de grandes maisons aristocratiques, si nombreuses alors que l’on prétendait jusqu’à Paris qu’ « il n’y a point de ville dans toute la généralité de Caen, où tant de gentilshommes fassent leur demeure ». Ces hôtels particuliers sont l’écrin d’une vie mondaine, où la bonne société du temps rivalise de dépenses et d'intrigues.
La période est également marquée par d’importantes évolutions urbaines et un certain bouillonnement culturel. Tandis que les ingénieurs du roi projettent l’aménagement d’une grande place royale, plusieurs rues sont élargies, des ruisseaux canalisés et un hôpital est construit en remplacement de l’ancien hôtel Dieu. Le séminaire, devenu collège, dispense l’enseignement des « humanités » à ses nombreux élèves. L’on compte ici des personnalités qui marqueront la France de leur empreinte tels les médecins Guillaume Mauquet de la Motte et Félix Vicq d’Azir, ou les ingénieurs Hue de Caligny, et Gabriel Legendre.

 

La convocation des Etats généraux de 1789 et les événements révolutionnaires qui s’en suivent viendront bientôt renverser les équilibres précaires de cette société contrastée, animée d’irréductibles tensions.

Tarif = 4€ /adulte, 2€ /étudiant, gratuit pour les moins de 18 ans.

RV place du château (côté panneau d’information) à 17h.

Partager cet article
Repost0
1 août 2022 1 01 /08 /août /2022 12:21
Durant cet été 2022, le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin et la ville de Saint-Sauveur-le-Vicomte renouvellent l’invitation faite à Valérie Aubert et Cédric Altadill, de la Compagnie l’Aède, pour un nouveau cycle de trois lectures théâtralisées consacrées à l’œuvre littéraire de Jules Barbey d’Aurevilly.
V. Aubert en lecture, cl. D. O. Lamesle 2021
Fort du succès des expériences antérieures nous avons choisi, cet été, de livrer aux auditeurs une création de « L’Ensorcelée », l’un des romans les plus envoûtants du grand écrivain normand, l'un des plus emblématiques également de son immense inspiration littéraire.
Les lectures seront déclinées comme suit :
  • Mercredi 10 août : « La Lande »
  • Mercredi 17 août : « La Passion de Jeanne »
  • Mercredi 24 août : « Sortilèges »
Le drame qui anime le récit de L’Ensorcelée se noue autour de la figure spectrale de l’abbé de la Croix-Jugan, un revenant de la guerre des Chouans dont le visage ravagé garde les terrifiantes séquelles de l’apocalypse révolutionnaire. L’envoûtement de Jeanne le Hardouey entraînera sa perte et l’effondrement du monde qui l’entoure, dans le chaos d’une violence à la fois sourde et fracassante. « Les empâtements rouges du couchant devenu venteux » qui recouvrent la lande viendront ensevelir les êtres, en faisant des paysages du Cotentin l'un des protagonistes du récit.
Ce roman paru en 1854 compte sans conteste parmi les plus grands chefs d’œuvre de la littérature française du XIXe siècle. Nul doute que Valérie Aubert saura accorder le rythme de nos respirations au souffle effaré du récit, en nous invitant à une méditation sur la part irrationnelle du destin qui détermine nos vies.
Le nombre des places étant limité, il convient de réserver dès maintenant auprès du musée de Saint-Sauveur-le-Vicomte (ouvert chaque jour de 13h à 18h, tel. 02 33 41 65 18) ou de la médiathèque Louise Read (tel. 02 33 41 64 03). Les rendez-vous sont fixés à 20h30, dans le jardin de la maison familiale de Jules Barbey d’Aurevilly, qui abrite le musée, 66 rue Bottin-Desylles.
Durée d’environ 1h30, tarif unique de 5 euros.
Partager cet article
Repost0
29 juillet 2022 5 29 /07 /juillet /2022 15:55
Dans le cadre des visites estivales, le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose, ce dimanche 7 août, une visite guidée intitulée « Bricquebec à la Renaissance ».
Surtout connu pour son passé médiéval, Bricquebec fut à la Renaissance la cour la plus brillante, la plus féminine et la plus aristocratique de toute la presqu’île du Cotentin.
Entrée au XVe siècle en possession de Louis d’Estouteville, l’antique seigneurie compte désormais parmi les résidences privilégiées d'un lignage normand particulièrement riche et influent. Le destin de Jean d’Estouteville, qui fut élevé à la cour de Moulins, participa aux guerres d’Italie et séjourna fréquemment dans les châteaux de la Loire, marque le début de cette apogée culturelle. Mais l’histoire de Bricquebec est surtout marquée par l’activité de son épouse, Jacqueline, première dame de compagnie de Catherine de Médicis, puis par sa fille Adrienne, et sa petite fille Marie de Bourbon. Celles-ci résident fréquemment dans leur demeure Cotentine, y menant un train de vie exceptionnel tout en administrant avec compétence les immenses domaines de la baronnie.
Rendez-vous devant l’office de tourisme, sur la place Ste-Anne à 17h00.

Tarif = 4€ /adulte, 2€ /étudiant et personnes sans emploi, Gratuit pour les moins de 18 ans.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de closducotentin.over-blog.fr
  • : Ce site présente les actualités proposées par l'équipe du Pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin. Il contient également des dossiers documentaires consacrés au patrimoine et à l'histoire de Valognes, Bricquebec et Saint-Sauveur-le-Vicomte.
  • Contact