Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 13:15
MA Servant exécutant le portait de Dom Vital
MA Servant exécutant le portait de Dom Vital

Dimanche 10 janvier prochain, le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose en l’abbaye de la Trappe de Bricquebec une conférence consacrée à « La vie culturelle et artistique à l’abbaye de la Trappe de Bricquebec ».

------------------------------------------------------

Fondée en 1824 à l’initiative du père Dom Augustin Onfroy, l'abbaye Notre Dame de Grâce prit au XIXe siècle un essor remarquable, tant sur le plan spirituel que dans le domaine économique. Son église abbatiale fut élevée en 1834 sur les plans de l'abbé Robert (1804-1885), ancien ingénieur de la Marine à Cherbourg. Il s'agit de l’un des premiers édifices religieux de style néo-gothique élevés en France. D’autres projets de reconstruction du monastère furent ensuite envisagés, à une échelle tout à fait considérable, mais ils n’ont pas été réalisés. Exécutée plus récemment, la mise au goût du jour de la décoration intérieure de l'église relève d'un style contemporain à la fois sobre et audacieux. Plusieurs personnalités marquantes du monde littéraire séjournèrent à la Trappe, tel Pierre Loti (auteur en particulier du roman « Pêcheurs d’Islande »), qui était alors jeune officier de Marine en garnison à Cherbourg. Robert Valléry-Radot (1885-1970), écrivain catholique grand ami de Bernanos et de Mauriac, se retira à la Trappe à la fin de sa vie; sous le nom de Père Irénée, il publia divers ouvrages, consacrés en particulier à Bernard de Fontaines, abbé de Clairvaux au XIIe siècle. Son ami, le critique André Billy (1882-1971), membre de l'Académie Goncourt, l'y visita, ainsi que le jeune Dominique de Roux. Plusieurs autres moines, par leur formation initiale, ont appartenu au monde intellectuel et ont publié des ouvrages, articles et essais. Parmi les artistes, plusieurs personnalités ont également été séduites par l’aventure des trappistes de Bricquebec, dont le célèbre aquafortiste valognais Félix Buhot, illustrateur des œuvres de Barbey d’Aurevilly, qui y vint en retraite dans sa jeunesse et déclara n’avoir cessé depuis de voir apparaître à ses côtés un mystérieux moine noir… Les superbes vues de l’abbaye exécutées vers 1850 par Auguste Maugendre ou bien les truculents portraits des frères pris sur le vif par Adrien Servant dans les années 1920 témoignent aussi de l’attrait des peintres pour ce lieu consacré à la méditation spirituelle. Cette conférence richement illustrée sera animée par M. Bruno Centorame, historien de l’art, et débutera à 15h00.

-----------------------------------------------------------

RV sur place, à l’accueil de l’abbaye

Tarif adultes : 4 € ; étudiants et chômeurs : 1,50 € ; gratuit pour les moins de 18 ans.

Pour tous renseignements complémentaires,

Contactez le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin au 02 33 95 01 26

pah.clos.cotentin@wanadoo.fr

(En semaine)

Partager cet article

Repost 0
closducotentin.over-blog.fr
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de closducotentin.over-blog.fr
  • Le blog de closducotentin.over-blog.fr
  • : Ce site présente les actualités proposées par l'équipe du Pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin. Il contient également des dossiers documentaires consacrés au patrimoine et à l'histoire de Valognes, Bricquebec et Saint-Sauveur-le-Vicomte.
  • Contact