Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2022 2 26 /07 /juillet /2022 10:49
Le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose, le mardi 2 août prochain, une visite guidée consacrée à l'église et au château de Crosville-sur-Douve.
La petite église Saint-Gervais et Saint-Protais de Crosville-sur-Douve est demeurée depuis toujours sous le contrôle direct des seigneurs de la paroisse. Servant de mausolée familial, elle a accueilli dans son sol les sépultures de plusieurs générations de châtelains, qui s’y faisaient aussi baptiser,  et en nommaient les curés (le plus souvent parmi les membres de la famille !). Il s'agit d'une construction très simple, à nef unique, coiffé pour tout clocher d’un léger campanile (doublé au XXe siècle par une abominable structure en béton). Ses maçonneries en « arêtes de poisson », où subsistent d'étroites fenêtres préromanes ornées de dessins losangés, évoquent encore les traditions du haut Moyen-âge.
 
Le château de Crosville compte parmi les plus célèbres constructions Renaissance du Cotentin. Il était le "chef" d’une importante seigneurie, dont le domaine s’étendait sur de vastes portions des marais environnants. Il est resté la propriété, depuis le XIe siècle jusqu’au milieu du XVIIIe siècle, d’une seule et unique famille : les Boudet de Crosville. La succession des membres de ce lignage illustre plusieurs grands chapitres de l’histoire de France, depuis les croisades au siècle des Lumières.
Le château a été édifié dans les premières décennies du XVIIe siècle, sur la base d’un édifice antérieur, datant de la fin du Moyen-âge. La grosse tour d’angle médiévale, conservée comme une relique dans la construction neuve de la Renaissance, témoigne autant de l’ancienneté du lignage que de son attachement aux traditions militaires. L’édifice se signale par la richesse de ses grands salons d’apparat, recouverts de décors peints d’inspiration mythologique, dont le style maniériste semble dérivé du château de Fontainebleau. Le traitement de la façade, percée de grandes fenêtres à meneaux coiffées de frontons triangulaires, offre une expression aboutie de la « seconde Renaissance Cotentinaise » (cf. Y. Nédélec), qui se propage vers 1600 dans les plus belles demeures de la presqu’île.
Cette visite sera l’occasion d’en approfondir la connaissance, en insistant en particulier sur la lecture archéologique du bâti et sur le lien du manoir avec son environnement paysager
 
Le rendez-vous est fixé à 15h00, à l’église de Crosville-sur-Douve.
Tarif = 4€ /adulte, 2€ /étudiant, gratuit pour les moins de 18 ans et pour les habitants de la commune.
 
Contact :
Pays d’art et d’histoire
Tél. : 02.33.95.01.26
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de closducotentin.over-blog.fr
  • : Ce site présente les actualités proposées par l'équipe du Pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin. Il contient également des dossiers documentaires consacrés au patrimoine et à l'histoire de Valognes, Bricquebec et Saint-Sauveur-le-Vicomte.
  • Contact