Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 10:34

11, rue Mauquet de la Motte

Cet édifice austère, édifié en retrait derrière les grilles de son avant-cour, figure déjà sur le plan de la ville de Valognes en 1767. Il est construit sur un terrain appartenant à l'ancien domaine des évêques de Coutances, fieffé vers 1654 lorsque celui-ci fut cédé à l'abbé François de la Luthumière pour la construction du séminaire. Le jardin recouvre un réseau de caves, parfois interprétées comme un ancien souterrain menant du palais de l'évêque au château, mais il s'agit en fait d'anciennes carrières souterraines. Les constructeurs de l'hôtel ne sont pas identifiés, son nom actuel provenant de ses actuels propriétaires. L'édifice pourrait toutefois correspondre à une propriété vendue en 1759 par Charles-François Mauquest de la Motte, docteur en médecine et petit-fils du célèbre chirurgien, à un certain Jean-Charles des Landes, sieur des Carrières. En 1778 parmi les notables résidant dans cette rue sont cités M. de Quinéville, écuyer, marié, employant 7 domestiques, M. de Tanval, écuyer, et les Demoiselles Dancel de Vaudreville, nobles, employant un domestique.

L'édifice, sinistré en 1944 mais réédifié à l'identique, se signale par son jardin, sorte de parc à l'anglaise vraisemblablement aménagé vers la fin du XIXe siècle, que dominait jadis un remarquable cèdre du Liban placé au sommet d'un tertre dominant la propriété.

Valognes-hotels-particuliers-8258.jpg

Le jardin aménagé sur le site d'anciennes carrières souterraines

Stéphanie Javel et Julien Deshayes

Retour

Partager cet article

Repost 0
closducotentin.over-blog.fr
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de closducotentin.over-blog.fr
  • Le blog de closducotentin.over-blog.fr
  • : Ce site présente les actualités proposées par l'équipe du Pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin. Il contient également des dossiers documentaires consacrés au patrimoine et à l'histoire de Valognes, Bricquebec et Saint-Sauveur-le-Vicomte.
  • Contact