Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 11:54

020-Ordre-de-Saint-Michel.jpg

Louis de Bourbon figure en 1469 au nombre des chevaliers de l'ordre de Saint-Michel, fondé par Louis XI (illustration par Jean Fouquet, Paris, Bnf, Mss Fr. 19819).

Le dimanche 8 janvier prochain, le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose une conférence richement illustrée consacrée à « Jeanne de France, dame de Valognes, et le Cotentin à la fin du Moyen-âge ».

 

En 1465, Louis XI mariait l’une de ses filles naturelles, prénommée Jeanne, à Louis de Bourbon, lui-même bâtard issu d’une puissante famille de sang royal, qu’il souhaitait attacher à son service. Outre la seigneurie d’Usson en Auvergne et diverses places en Dauphiné, la dot constituée pour ce mariage intégrait la seigneurie de Valognes, avec son château, ses revenus et de nombreuses dépendances. Bien que Jeanne et son époux, devenu amiral de France, n’aient résidé en Cotentin que de façon assez ponctuelle, ils jouèrent tous deux un rôle important dans l’histoire de Valognes. Sur le plan des évènements politiques on se souviendra en particulier de l’accueil qui fut donné en 1470 dans notre ville au comte de Warwick, accompagné de sa fastueuse suite et du duc de Clarence, venus y préparer le renversement du roi Anglais Edouard IV. Officier valeureux et compétent, Louis de Bourbon fut aussi le premier à préconiser le développement et la mise en défense du port de Saint-Vaast-la-Hougue, anticipant ainsi de plus de deux siècles les travaux entrepris par Vauban.

ill.2 la chapelle avant restauration

Vestiges de l'hôtel Dieu avant transformation

 

A Valognes même, le Bâtard Louis a soutenu et favorisé la création du couvent des Cordeliers, la première abbaye fondée à l’intérieur de la ville, où il choisit d’être enterré après sa mort, survenue le 14 janvier 1497. Jeanne de France, devenue veuve, céda en 1499 des terres et finança en partie la construction de l’hôtel Dieu, destiné à recueillir, nourrir et gouverner les pauvres personnes, pèlerins, passants et autres nécessiteux et indigents et accomplir les œuvres de miséricordes. Il existait aussi, dans le Valognes d’avant la seconde guerre mondiale, des restes notables de l’hôtel de Bourbon, grande demeure noble connue aujourd’hui par des représentations anciennes. Cet édifice offrait un bel exemple du développement de l’architecture gothique flamboyante, qui triomphait aussi dans la reconstruction de l’église Saint-Malo. Rarement la ville ne connut un si important essor que dans cette seconde moitié du XVe siècle, qui fut aussi, au lendemain de la guerre de Cent ans, une grande période de reconstruction pour tout le Clos du Cotentin.

 

La conférence aura lieu à l’hôtel Dieu de Valognes et débutera à 15h00. Les tarifs sont de 4 € pour les adultes, 1,50 € pour les étudiants. Gratuit pour les moins de 18 ans, les personnes sans emploi ou sans ressources suffisantes.

 

Retour

Partager cet article

Repost 0
closducotentin.over-blog.fr
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de closducotentin.over-blog.fr
  • Le blog de closducotentin.over-blog.fr
  • : Ce site présente les actualités proposées par l'équipe du Pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin. Il contient également des dossiers documentaires consacrés au patrimoine et à l'histoire de Valognes, Bricquebec et Saint-Sauveur-le-Vicomte.
  • Contact