Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2021 1 19 /07 /juillet /2021 15:39

Dans le cadre des visites estivales, le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose, ce dimanche 25 juillet, une visite guidée intitulée « La Renaissance à Saint-Sauveur-le-Vicomte ».

Saint-Sauveur-le-Vicomte, manoir Desmaires, détail du portail charretier

Surtout célèbre pour son château médiéval édifié durant la guerre de Cent ans, Saint-Sauveur-le-Vicomte l’est en revanche beaucoup moins en ce qui concerne le XVIe siècle et l’époque de la Renaissance. Bien qu’elle nous apparaisse en partie gommée par les évolutions postérieures du bourg et par les destructions de la seconde guerre mondiale, cette période fut pourtant marquée par des événements importants et par de profondes évolutions. Saint-Sauveur continue alors de graviter autour de son château et de son ancienne seigneurie, désormais désertés par ses seigneurs mais toujours convoités durant les guerres de Religion, et étroitement administrés par une petite société locale d’officiers et autres « robins » en pleine ascension sociale (bailli, lieutenants, juges, avocats, greffiers…).   L’itinéraire de la famille Desmaires, passée en quelque années du rang des simples bourgeois à celui de patriciens les plus en vue de la petite cité illustre parfaitement cette période, que nous aide à documenter le célèbre journal de Gilles de Gouberville (1549-1562).

Cette animation prend place dans le cadre des commémorations du 500e anniversaire de Gilles de Gouberville. Programme sur : https://www.gouberville.asso.fr/

 

Rendez-vous dans la cour du château à 17h00.

Tarif = 4€ /adulte, 2€ /étudiant et personnes sans emploi, Gratuit aux moins de 18 ans.

Le port du masque reste obligatoire lors des rassemblements.

 

Contact :

Pays d’art et d’histoire

pah.clos.cotentin@lecotentin.fr

Tél. : 02.33.95.01.26 http://closducotentin.over-blog.fr

https://facebook.com/clos.ducotentin

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2021 5 16 /07 /juillet /2021 15:17

Dans le cadre du cycle des visites "A l'ombre des clochers", le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose, ce mardi 20 juillet, une découverte de l'église Saint-Laurent et du manoir de Garnetot à Rauville-la-Place.

Rauville-la-Place, église Saint-Laurent, statue de sainte Marguerite

L’église Saint-Laurent de Rauville-la-Place dépendait jadis de l’abbaye de Montebourg, à laquelle elle avait été donnée par Richard de Reviers, seigneur de Néhou. Malgré d’importantes modifications survenues aux XVIIe et XIXe siècle, l’édifice conserve une sobre nef d’époque romane ainsi qu’un lumineux chœur gothique du XIIIe siècle, éclairé par de hautes fenêtres en lancettes. Il abrite une remarquable statuaire médiévale ainsi qu’un intéressant retable en pierre calcaire, daté de 1638, avec figuration du donateur en priant.

A la suite de l'église, les visiteurs seront invités à découvrir le manoir de Garnetot, dont la haute façade s’élève face aux marais bordant le cours de la rivière d’Ouve. Cet énorme bâtiment, qui fut la propriété au XIVe siècle de la famille de Tilly, intègre une exceptionnelle tour défensive médiévale. L’essentiel de l’édifice date toutefois de la Renaissance et se signale par l’ampleur inattendue de ses dimensions et la qualité architecturale de ses élévations.

 

RV à 15h00, à l’église de Rauville-la-Place.

Tarif = 4€/adulte, 2€/étudiant, gratuit pour les moins de 18 ans

Le port du masque reste obligatoire lors des rassemblements.

Contact :

Pays d’art et d’histoire

pah.clos.cotentin@lecotentin.fr

Tél. : 02.33.95.01.26

http://closducotentin.over-blog.fr

https://facebook.com/clos.ducotentin

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2021 4 15 /07 /juillet /2021 16:23

Dans le cadre de ses visites estivales, le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose, ce dimanche 18 juillet 2021, une visite guidée intitulée « Valognes à la Renaissance avec Gilles de Gouberville».

Gentilhomme campagnard du Cotentin et officier des Eaux et Forêts, Gilles de Gouberville (1521-1578) a laissé dans les pages de son "Journal des mises et receptes", rédigé entre 1549 et 1562, de nombreuses références à ce qu'était la vie de Valognes et de ses habitants à l'époque de la Renaissance. Dans l'ombre de son imposant château-fort, la ville peuplée d'artisans et de commerçants, de religieux et d'hommes de lois, connaît une période prospère. Elle concentre un grand nombre d'administrations et de sièges de justice, favorisant l'essor d'une bourgeoisie et d'une noblesse de robe aisées. Au fil des pages de son journal, Gilles de Gouberville nous fait rencontrer quelques-uns de ces notables en pleine ascension sociale, et nous conduit également dans la vie animée des auberges, où querelles et bastonnades accompagnent souvent les mets servis à table. Il s'y fait malheureusement le témoin des exécutions capitales et des conflits sanglants qui, lors du déclenchement des guerres de Religion, viennent endeuiller la ville.

Les massacres de Valognes en juin 1561, illustration de K. Bazot pour l'ouvrage "Voyages en Cotentin avec Gilles de Gouberville" (éditions Heimdal 2021)

Cette animation prend place dans le cadre des commémorations du 500e anniversaire de Gilles de Gouberville, développé en partenariat avec le Comité Gilles de Gouberville. 

Programme disponible ici : https://www.gouberville.asso.fr/

 

Rendez-vous place du château (face à la salle du château, côté panneau lumineux) à 17h00.

Tarif = 4€ /adulte, 2€ /étudiant et personnes sans emploi, Gratuit aux moins de 18 ans.

Le port du masque reste obligatoire lors des rassemblements.

Contact :

Pays d’art et d’histoire

pah.clos.cotentin@lecotentin.fr

Tél. : 02.33.95.01.26 http://closducotentin.over-blog.fr

https://facebook.com/clos.ducotentin

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2021 1 12 /07 /juillet /2021 18:45

Jeudi 22 juillet prochain, le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose une conférence richement illustrée intitulée « Les Dames d’Estouteville et le Cotentin de la Renaissance ».

 

Entrée au XVe siècle en possession de la famille d’Estouteville, l’antique baronnie de Bricquebec devint à la Renaissance le lieu de résidence privilégié de l’une des familles parmi les plus influentes du royaume de France. Le destin de Jean d’Estouteville, qui fut élevé à la cour de Moulins, participa aux guerres d’Italie et séjourna fréquemment dans les châteaux de la Loire, marque le début de cette apogée culturelle. Mais l’histoire de Bricquebec fut surtout marquée par l’activité de son épouse, Jacqueline, qui assura une régence de 33 années, puis par celle de sa fille Adrienne, première dame de compagnie de Catherine de Médicis, et enfin par celle de Marie de Bourbon, sa petite fille, qui vécut au temps des guerres de Religion. Résidant fréquemment dans leur demeure Cotentine ces dames y menaient un train de vie exceptionnel tout en administrant avec compétence les immenses possessions familiales. La faveur la duchesse d’Estouteville suffisait à faire la fortune des familles de la noblesse locale ; l’exemple de Jean de Ravalet, secrétaire particulier d’Adrienne, abbé de Hambye et bâtisseur du château de Tourlaville en offre l’exemple le plus notable. L’architecture des plus belles demeures de ce temps exprime encore avec éclat la puissante influence exercée en Cotentin par ces grandes figures de la Renaissance.

(Toute publicité indépendante de notre volonté)

 

Cette conférence se tiendra à Bricquebec, dans la salle de la gare (avenue de la gare)  

et débutera à 18h30.

Les tarifs sont de 4 € pour les adultes, 1,50 € pour les étudiants. Gratuit pour les moins de 18 ans, les personnes sans emploi (intervenant : J. Deshayes).

 

Renseignements et réservations : Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin

Tél : 02.33.95.01.26/ Email : pah.clos.cotentin@wanadoo.fr

Port du masque obligatoire

Partager cet article
Repost0
29 juin 2021 2 29 /06 /juin /2021 15:12
  • LES DIMANCHES DU PATRIMOINE :  
    • Bricquebec à la Renaissance, visite guidée, dimanche 11 juillet à 17h
      • Rendez-vous devant l’Office de tourisme, place Sainte-Anne. 
    • Bricquebec au temps des Matignon, visite guidée, dimanche 15 août à 17 heures.
      • Rendez-vous devant l’Office de tourisme, place Sainte-Anne. 
  • Les conférences d’histoire locale :  
    • Bricquebec au temps des Dames d'Estouteville, conférence en salle, jeudi 22 juillet, 18h30
      • Rendez-vous salle de la Gare, avenue de la Gare.
  • VISITES à L’OMBRE DES CLOCHERS :  
    • L’Eglise et la cour de Saint-Martin-le-Hébert, visite guidée, mardi 13 juillet à 15 heures.
      • Rendez-vous à l’Eglise de Saint-Martin-le-Hébert.
  • VISITES NOCTURNES :  
    • Le château de Bricquebec :  vendredi 16 juillet / vendredi 13 août / vendredi 27 août à 21h00.
      • Rendez-vous à l’Office de tourisme, place Sainte-Anne.
  • ACTIVITES JEUNES PUBLICS (sur réservation, tel. 06 31 66 15 93)
    • Chasse au trésor au château de Bricquebec (4-10 ans), mercredi 21 juillet, 15h00.
      • Rendez-vous à l’Office de tourisme, place Sainte-Anne.
    • Enquête criminelle au château de Bricquebec (6-12 ans), mercredi 11 août, 15h00.
      • Rendez-vous à l’Office de tourisme, place Sainte-Anne.
  • VISITES DECOUVERTES DU CHATEAU (partenariat avec le service culturel de la ville) :  
    • Visites découvertes de la forteresse médiévale : du lundi au vendredi à 15h et 16h30.
      • Rendez-vous à l’Office de tourisme, place Sainte-Anne. 
Exposition permanente
« Histoire et territoire, la baronnie de Bricquebec au Moyen Âge »
L’exposition Histoire et territoire, la baronnie de Bricquebec au Moyen Âge permet de découvrir le fonctionnement de la seigneurie de Bricquebec, depuis le règne de Guillaume le Conquérant jusqu’à la fin du XVe siècle. La géographie des fiefs chevaliers, le développement des bourgs, l’exercice de la justice, la construction de moulins, l’exploitation des rivières et des forêts y sont évoqués et richement illustrés. En suivant ce parcours historique, il vous sera donné de percevoir, au-delà des hauts murs du château médiéval, l’emprise considérable de l’ancienne baronnie et le rôle déterminant qu’elle a exercé sur la formation des paysages environnants. Sa scénographie permet de mettre en valeur une très belle collection de statuaire médiévale, et d’animer agréablement le cadre architectural, si authentique, de la Tour de l’horloge.
Exposition visible dans le cadre des visites guidées quotidiennes,
ainsi que les lundis de 10h à 13h et les dimanches de 15h à 18h.
Partager cet article
Repost0
25 juin 2021 5 25 /06 /juin /2021 15:38
Dimanche 27 juin prochain, le Pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin propose une excursion à la découverte des trésors de l’architecture de la Renaissances des environs de Saint-Sauveur-le-Vicomte.
Loin de constituer une région isolée ou marginale, le Clos du Cotentin est marqué au XVIe siècle par une remarquable floraison architecturale. Nombre de manoirs et de demeures nobles adoptent le vocabulaire de la Renaissance et se mettent au diapason des plus récentes constructions royales. L’itinéraire proposé ce dimanche 27 juin permettra de découvrir trois édifices parmi les plus représentatifs de ce grand courant artistique. Tandis que la Cour de Rauville-la-Place permet de distinguer deux phases d’une évolution architecturale conduisant du Moyen-âge tardif à la Renaissance, la Cour de Reigneville-Bocage offre le plus bel exemple local de décor italianisant, inspiré des modèles gravés qui circulaient dans le royaume de France. A Sainte-Colombe, la façade du château montre une composition marquée par l’influence de l’aile Henri II du palais du Louvre.

Cette excursion thématique s’inscrit dans le cadre des commémorations de l’anniversaire de

Gilles de Gouberville (1521-1578), portées par le Comité Gilles de Gouberville.

 

L’itinéraire proposé, d'une durée d'environ 2h30 débutera à 15h, au départ du château de Saint-Sauveur-le-Vicomte. Les déplacements se feront en véhicules individuels (visites en extérieur). Prévoir aussi un temps de marche...   

Tarif = 4€ /adulte, 2€ /étudiant et personne sans emploi, gratuit aux moins de 18 ans.

 Le port du masque et le respect de distances de sécurité seront sollicités

 

 

Contact :

Pays d’art et d’histoire

pah.clos.cotentin@wanadoo.fr

Tél. : 02.33.95.01.26/ 06 31 75 15 93

Retrouvez-nous sur facebook également !

Partager cet article
Repost0
21 juin 2021 1 21 /06 /juin /2021 10:38
F. BUHOT, Le Pavillon et le tourillon de l'école des frères, 1884 (coll. Ville de Valognes)
 
En lien avec l’exposition temporaire « Dans les pas de Félix Buhot » présentée durant l’été 2021 par le service culturel de la ville de Valognes, le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose, ce jeudi 24 juin, une conférence en salle consacrée à « Valognes et le Cotentin dans l’œuvre de Félix Buhot ».
Né à Valognes en 1847, Félix Buhot est demeuré sa vie durant fidèle au souvenir de sa ville natale, qu’il n’a cessé d’illustrer et de magnifier par son art. Connu en particulier pour ses illustrations des œuvres littéraires de Jules Barbey d’Aurevilly, il fut surtout un paysagiste d’atmosphère, nourrissant sa contemplation du réel par un imaginaire aux tonalités romantiques, voir « gothiques », dans le sens où une sombre et étrange inquiétude semble parcourir son œuvre de part en part, et la remplir de mystère.
Cette conférence sera animée par M. Bruno Centorame, historien de l’art, spécialiste du XIXe siècle. Auteur de plusieurs articles et publications consacrées à Félix Buhot, Bruno Centorame a en particulier contribué à la rédaction du catalogue de la rétrospective que le musée Thomas Henry de Cherbourg a consacré durant l’été 2016 à cet artiste majeur de la fin du XIXe siècle.
Cette conférence se tiendra à l’Hôtel Dieu de Valognes (rue de l’hôtel-Dieu), à partir de 18h30 précises.
Les tarifs sont de 4 € pour les adultes, 2 € pour les étudiants et les personnes sans emploi.
Gratuit pour les moins de 18 ans.
Renseignements : tél : 06 31 66 15 93/ Email : pah.clos.cotentin@wanadoo.fr

 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2021 3 16 /06 /juin /2021 16:28
Dans le cadre des Journées Européennes de l’Archéologie, le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose, ce dimanche 20 juin, deux découvertes de la ville romaine d’Alauna

Restitution architecturale des thermes d’Alauna (dessin aquarellé D. Lepoittevin, 2020)

En matinée aura lieu une chasse au trésor destinée aux enfants de 6 à 10 ans. Sous la conduite d’une animatrice, les enfants répartis en équipe découvrent les thermes antiques en se guidant d’un petit questionnaire qui, aux travers d’épreuves sportives et de jeux, les mène à la découverte d’un fabuleux trésor (de friandises). Les parents qui le souhaitent peuvent assister à l’animation.

Le rendez-vous est fixé à 11h sur le site des thermes, rue Pierre de Coubertin (nombre de places limité, inscription obligatoire au 06 31 66 15 93) – GRATUIT. Prévoir tenue adaptée. Durée d’environ 1h30.

 

Évocation de la cité d’Alauna à son apogée, vers le début du IIe siècle (dessin aquarellé D. Lepoittevin, 2019)

Durant l’après-midi les membres de l’association « Agglomération Antique d’Alauna » (AAA) proposerons, en compagnie de l'une des guides conférencières du Pays d'art et d'histoire, une découverte de la cité d’Alauna dans l’éclairage des recherches archéologiques les plus récentes.

Fondée sous le règne d’Auguste, Alauna fut durant le Haut Empire l’une des principales agglomérations antiques de l’actuelle Normandie. L’identification récente de son forum et d’un imposant centre cultuel confirme qu’elle tenait rang de capitale de cité du peuple des Unelles. Cette visite donnera lieu à une présentation du balnéaire et s’achèvera, au terme d’un itinéraire de découverte d’environ 1,5 km à la chapelle Notre-Dame de la Victoire, édifiée sur d’imposants vestiges antiques.

Le rendez-vous est fixé à 15h sur place (stationnement auprès de l’ancienne piscine municipale, rue Pierre de Coubertin) – Gratuit - Durée d’environ 2h. Prévoir des chaussures adaptées. Le port du masque reste obligatoire.
Contact :
Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin
Tél. : 06 31 65 15 93
Partager cet article
Repost0
7 juin 2021 1 07 /06 /juin /2021 14:46
Ce mardi 15 juin, dans le cadre du cycle des visites « à l’ombre des clochers », le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin vous propose de venir découvrir l’église Saint-Eloi et le manoir de Thurin, sur la commune de Lieusaint.
Peu d’églises du Cotentin présentent un substrat archéologique d’une richesse comparable à celle de Lieusaint. Outre la découverte d’un cercueil de l’antiquité tardive et d’autres vestiges de l’époque romaine, on y signale plusieurs sarcophages mérovingiens et une rare inscription funéraire du Xe siècle. L’église actuelle, soigneusement reconstruite au XVe siècle, abrite une belle statuaire médiévale et le cimetière qui l’environne recèle un très riche patrimoine funéraire.
Le manoir de Thurin se signale aux visiteurs par sa haute tour d’escalier circulaire et ses massives maçonneries de grès rouge. Bâti au XVe siècle, modifié et agrandi au fil des siècles, il fut jadis une dépendance de la lointaine seigneurie de Thury-Harcourt.

 

La visite débutera à 15h00. Rendez-vous à l’église de Lieusaint.

Tarif = 4€ /adulte, 2€ /étudiant et personne sans emploi, gratuit aux moins de 18 ans.

 

En raison des mesures sanitaires actuelles, la participation à la visite sera accessible sur inscription au

 06 31 66 15 93 (heures de bureau).

Le port du masque

et le respect des distances de sécurité est obligatoire.

 

Contact :

Pays d’art et d’histoire

pah.clos.cotentin@wanadoo.fr

Tél. : 06 31 66 15 93 / 02.33.95.01.26

http://closducotentin.over-blog.fr

Retrouvez-nous sur facebook également !

Partager cet article
Repost0
19 mai 2021 3 19 /05 /mai /2021 19:19
Le pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose, ce jeudi 27 mai à 18h30, une conférence consacrée aux « Illustrateurs des œuvres de Jules Barbey d’Aurevilly ».

Felix Buhot, étude pour illustration du roman Une vieille maitresse musée Th. Henry Cherbourg

Assurément, Jules Barbey d’Aurevilly figure au premier rang des romanciers français à avoir conquis de très nombreux illustrateurs. Le Valognais Félix Buhot (1847-1898), maître de l’eau-forte, très inspiré par les sites de son Cotentin natal, propices à la rêverie et à l’exaltation des sentiments, demeure sans doute le plus connu : Le Chevalier des Touches, L’Ensorcelée, Une Vieille maîtresse l’auront tour à tour séduit. Le Belge Félicien Rops (1833-1898) s’est attaché à exprimer le côté le plus sombre et le plus tourmenté des Diaboliques  et apparaît très représentatif de cette ambiance « fin de siècle », ayant marqué le monde des arts et des lettres. L’Allemand Alastair relève également d’un certain « décadentisme » qu’il prolongea jusque dans l’entre-deux guerres.  Quant à Alfred Kubin, artiste qu’une importante exposition  rétrospective parisienne remit au premier plan il y a quelques années,  il relève du temps où l’Empire Austro-Hongrois, à la charnière des XIXe et XXe siècles, connu une intense et exceptionnelle période de création ; son imagination débordante et tourmentée s’accorda à ravir à l’ambiance du recueil de nouvelles Les Diaboliques. De nos jours encore, de la part d’artistes cultivés épris de l’œuvre littéraire, perdure cette tradition de se mettre au service du Connétable des lettres ; citons ainsi les compositions originales de Marc Ollivier, Florence Burnouf, Christophe Rouil…
La conférence débutera à 18h30. Rendez-vous à l’hôtel-Dieu de Valognes, salle Paul Eluard.

Elle sera animée par M. Bruno CENTORAME, historien de l'art

Tarif = 4€ /adulte, 2€ /étudiant et personne sans emploi, gratuit aux moins de 18 ans.
 
En raison des mesures sanitaires actuelles, la participation à la conférence sera strictement limitée, c’est pourquoi il vous est demandé de vous inscrire au : 06 31 66 15 93
avant le jeudi 27 mai à midi.
Port du masque obligatoire.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de closducotentin.over-blog.fr
  • : Ce site présente les actualités proposées par l'équipe du Pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin. Il contient également des dossiers documentaires consacrés au patrimoine et à l'histoire de Valognes, Bricquebec et Saint-Sauveur-le-Vicomte.
  • Contact