Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 12:04

 

2, place du Calvaire

 File0403

L'hôtel de Baudreville sur un plan de la place des Capucins, vers 1780

L’hôtel de Baudreville est situé à l’angle de la place du Calvaire (anciennement place des Vieilles Halles) et de la rue des Capucins. La constitution de la propriété peut être attribuée à Jean-François de Thieuville qui, par achats successifs effectués entre août 1759 et avril1763, rassemble trois maisons voisines d'inégale valeur. Le premier lot, cédé par le sieur Delaville "docteur en médecine demeurant en la ville de Cherbourg", pour moins de 2000 livres, était constitué par une modeste demeure nécessitant "un besoin pressent de réparations". Le second lot, comportant notamment un cabinet de compagnie, deux chambres et six cabinets, fut cédé le 13 mars 1761, pour la somme beaucoup plus élevée de 12 000 livres. S'ajoutait encore à cet ensemble une troisième maison, située de l'autre côté de la rue des Capucins, achetée le 12 avril 1763 à Pierre François Vaultier, menuisier, pour la somme de 2000 livres. L'intégralité de la propriété est revendue le 19 août 1768 par Hervé Charles François de Thieuville, héritier de Jean François de Thieuville, à Madeleine de Pittebout de Graffard. Le corps de logis principal abritait désormais "une cuisine, deux offices, cave et deux caveaux, une écurie servant actuellement de bûcher, une grande porte cochère, une écurie, salle à manger, cabinet de compagnie, quatre chambres, six cabinets, les greniers dessus étant le tout de fond en comble couvert en pierre d’ardoise". Etaient également compris dans cette vente "les meubles meublants", composés notamment par des tapisseries en velours de "treich" jaune, une cheminée de marbre, les dessus de porte des cabinets de compagnie, de la salle à manger et des chambres, les glaces des dessus de cheminées, et un poêle de potier.

En 1801, l'hôtel est racheté aux héritiers de Madelaine Pittebout par Bonne Jeanne Marguerite Vauquelin, épouse d’Anonyme Anquetil de Baudreville, ce dernier ayant laissé son nom à la propriété.

Baudreville dessin aquarellé 1920 a

L'hôtel de Baudreville sur un dessin aquarellé exécuté vers 1920


Stéphanie Javel et Julien Deshayes

 

Retour

 


Partager cet article

Repost 0
closducotentin.over-blog.fr
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de closducotentin.over-blog.fr
  • Le blog de closducotentin.over-blog.fr
  • : Ce site présente les actualités proposées par l'équipe du Pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin. Il contient également des dossiers documentaires consacrés au patrimoine et à l'histoire de Valognes, Bricquebec et Saint-Sauveur-le-Vicomte.
  • Contact