Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 17:55

32, Rue des Religieuses

L'hôtel Grandval-Caligny est établi sur un terrain constitué entre 1671 et 1691, par acquisition progressive de plusieurs parcelles partiellement loties. L'acquéreur, Pierre Fourneyron, originaire d'Auvergne, était receveur des tailles de l'élection de Valognes. En 1708, Michel-Vincent Fourneyron, son fils, revend une propriété constituée de "trois corps de logis, sis rue Aubert, entretenant ensemble" à Adrien Morel, seigneur de Courcy, gouverneur de Valognes. La construction du corps principal entre cour et jardin, et de l'aile sur rue, abritant un logement en dépendance, apparaît postérieure à cette vente.

 Grandval-02-copie-1.jpg

Façade sur les jardins

Anthénor-Louis Hue de Caligny, gendre du seigneur de Courcy, hérite de la propriété en 1752. Il habitait déjà l'hôtel au lendemain de son mariage, en 1745, et achète en 1749 diverses maisons longeant la rue des religieuses, au sud du logis. L'extension du corps de logis entre cour et jardin, par l'adjonction d'un pavillon, lui revient. La construction des écuries et remises surmontées d'une terrasse à balustres, qui forment l'aile basse reliant le corps sur rue et le corps principal entre cour et jardin, est probablement contemporaine de cette adjonction. En 1871, Stanislas de Grandval vend l'hôtel à Jacques le Souhaity, brasseur de bière, qui y installe une brasserie. En 1877, ce dernier revend la propriété à Pierre Maréchal propriétaire de l'hôtel de voyageurs "du Louvre", qui s'en sépare à son tour, en 1912, au profit de maître Pierre Fauvel, avoué. De 1871 à 1887 une partie de l'hôtel est louée par l'écrivain Jules Barbey d'Aurevilly, qui y rédige une partie de son recueil de nouvelles "Les Diaboliques".

grandval-cpa.jpg

Façade de l'aile sur la rue des Religieuses, carte postales ancienne, vers 1900

L'hôtel de Grandval-Caligny est constitué d'un corps de logis de plan rectangulaire entre cour et jardin, relié par deux ailes basses à un second corps sur rue. L'accès à la cour d'honneur se fait depuis la rue par un passage couvert traversant le logement en dépendance. L'élévation sur cour du corps principal se divise en neuf travées ordonnancées, établies sur trois niveaux, avec au centre un large avant-corps de trois travées couronné par un fronton triangulaire. La même ordonnance règne sur les deux niveaux de la façade sur jardin. Le rez-de-chaussée sur cour correspond à un étage de soubassement, permettant de rattraper le dénivelé provoqué par le surplomb du jardin. Le rez-de-chaussée surélevé, de plain-pied avec le jardin, supporte un étage carré et un niveau de comble habitable, éclairé par des lucarnes.

6FI615_0327.JPG

Galerie de liaison établie entre les deux ailes et séparant la cour d'honneur de l'arrière-cour

Côté sud, le corps de logis entre cour et jardin est accolé à un pavillon rectangulaire de trois travées, qui lui a été adjoint au milieu du XVIIIe siècle. Ce pavillon fait face à une basse-cour, reportée en position latérale, séparée de la cour d'honneur par l'une des ailes basses. Très sobre côté cour, ce pavillon présente en revanche, face au jardin, une belle élévation en pierre de taille, avec baies de rez-de-chaussée en plein cintre à clefs sculptées. Les deux ailes basses latérales abritent en rez-de-chaussée des communs, à usage d'écuries et de remises. Elles supportent des terrasses à balustres, doublées sur l'arrière de hauts murs aveugles décorés de fausses baies. Il s'agit d'une mise en scène très théâtrale, qui contraste avec la sobriété du corps de logis principal. Le corps sur rue se signale essentiellement par son avant corps central, de la largeur d'une travée, à épais refends en bossage. La porte cochère ouvrant au centre de cet avant-corps est dominée par un balcon à garde-corps en ferronnerie placé face à une haute porte fenêtre. En partie supérieure, un petit étage attique sous fronton triangulaire fait saillie à hauteur de la toiture d'ardoise.

Stéphanie Javel et Julien Deshayes

Retour

Partager cet article

Repost 0
closducotentin.over-blog.fr
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de closducotentin.over-blog.fr
  • Le blog de closducotentin.over-blog.fr
  • : Ce site présente les actualités proposées par l'équipe du Pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin. Il contient également des dossiers documentaires consacrés au patrimoine et à l'histoire de Valognes, Bricquebec et Saint-Sauveur-le-Vicomte.
  • Contact